Soutenez le projet Randonnée musicale 2018 à La Réunion ! 

Marcher pour explorer le Monde !

La musique pour parcourir, découvrir, rencontrer...

Eric Longsworth marchera à l’île de La Réunion 350 kilomètres avec son violoncelle sur le dos. Il marchera lentement pour rencontrer, pour jouer, et pour explorer avec les hommes et les femmes qui font l’île, sa culture, sa diversité et son authenticité. Eric partira de la Grotte des premiers habitants à St Paul, le 5 septembre à 9h00 et il marchera jusqu’au 28 septembre en compagnie de Emmanuel Gatoux cadreur, Alain Liette preneur de son, et Jean-Claude Futhazar, complice de la randonnée. Pour chaque étape une rencontre musicale est prévue, ces moments de partage et de rencontre se dérouleront en fin de journée la plupart du temps. Trois semaines de randonnée avec des centaines de marcheurs et de marcheuses, une multitude de rencontres artistiques avec des musiciens et des musiciennes de l’île, connus ou à découvrir, des professionnels et des amateurs qui viendront vivre cette aventure unique pour explorer l’île d’une autre manière, pour entendre voir et aimer La Réunion dans toutes ses richesses.

L’association Passé Minuit en Accords lance son propre financement participatif pour compléter le financement de l’aventure de la Randonnée Musicale de Eric Longsworth à La Réunion. Cette collecte a pour but de financer la préparation et le déroulement du projet et aussi le tournage du film documentaire. Devenez partenaires de ce projet. En plus des financements confirmés, le Ministère de la Culture, Ministère des Outre-mer, IRT, Région La Réunion et des apports de la production, nous avons besoin de compléter le budget.

Grâce à vous, nous avons déjà atteint la moitié de notre objectif !

Un grand merci à toutes les personnes qui soutiennent le projet.

Avant, pendant, après... vous pouvez soutenir le projet durant tout le mois de septembre.

 Nous avons besoin de vous !

Objectif : 6 000 €

6000 €

 

          Pourquoi le projet de randonnée à l’Île de La Réunion ?

L’île de La Réunion est doublement séduisante pour un musicien marcheur avide de grands espaces naturels, et curieux de toutes les rencontres musicales. La culture musicale de La Réunion et la richesse de sa nature et de ses paysages sont indissociables. Quels meilleurs vecteurs que la musique et le nomadisme pour explorer et rencontrer, pour découvrir et exprimer au travers des rencontres et des échanges, les richesses de la diversité des cultures, dans des environnements saisissants et insolites ?

 

La motivation de Eric Longsworth pour ce projet est d’aller à la rencontre partout sur l’île, des musiciens et musiciennes de tous styles issus des diverses cultures qui font l’île de La Réunion, qui forgent la diversité musicale réunionnaise de cette « Terre des cultures ». La randonnée musicale pour découvrir lentement, humblement, au plus proche de la terre et des gens ; la musique pour partager, rencontrer, exprimer et pour servir de lien et de liant, grâce à l’improvisation et l’exploration généreuse en accords.

 

            Pourquoi marcher ?

 

Le silence et le rythme de la marche tendent à laisser la nature et les sensations envahir le marcheur, qu’il soit ou non solitaire ; la musique amène à rassembler, elle participe à l’exploration de la nature humaine et aux partages des émotions.

 

Par essence, la marche est propice à la découverte, du sol où le pas se pose à l’environnement qu’il traverse, à l’observation des paysages et de la vie naturelle ; elle peut aussi constituer un défi aux dénivelés et aux kilomètres à parcourir. Marcher pour réveiller les sens et prendre le temps. S‘extraire des scènes, des plateaux et des studios formels, changer de rythme, et avancer au tempo du temps, traverser les paysages à la vitesse du pas, en accord avec la nature et la spontanéité du moment présent et des rencontres.

          Pourquoi marcher avec son violoncelle ?

Marcher avec son instrument sur le dos, c’est se donner la liberté que l’on prend dans l’improvisation musicale ; c’est être disponible pour les rencontres et pouvoir jouer avec les musiciens et musiciennes rencontrés sur le parcours et prendre le temps de ce dialogue musical, de ces croissements possibles des genres, des sensibilités. Les sentiers deviennent alors des carrefours culturels et musicaux pour une expression croisée des regards, des visions du Monde.

 

Marcher avec son instrument, c’est être automne et pouvoir jouer à tout moment, inspiré par l’instant présent et l’environnement naturel et humain. Découvrir des espaces improbables, et les mettre en musique, découvrir les richesses sonores et les partager avec d’autres, marcheurs, marcheuses, artistes.

 

« Marcher avec mon violoncelle sur le dos pour me lier avec les hommes et les femmes qui font la culture de l’île. » E. Longsworth

 

 

          Marcher avec …

 

Ce projet en itinérance sur l’ensemble du territoire a comme objectif d’aller à la rencontre des gens, où qu’ils soient, pour que la musique et les échanges puissent sans distinction être vécues par le plus grand nombre de personnes d’horizons variés. Des marcheurs et des marcheuses, des musiciens et des musiciennes, des artistes, des historiens et des ados, des enfants pour participer aux multiples rendez-vous qui seront proposés tout au long des quelques trois cent cinquante kilomètres de la randonnée musicale.

 

Les randonneurs et coureurs de l’association Run Handi Move proposent aux personnes handicapées de vivre des expériences dont elles seraient privées sans l’enthousiasme (et l’excellente condition physique) de ses bénévoles qui se relaient pour les porter, en joélette, (fauteuil tout terrain adapté aux personnes en situation de handicap) sur les sentiers et sur les plages de La Réunion. L’idée est d’offrir à quelques personnes la possibilité de participer à certaines étapes de la randonnée.

 

Par ailleurs, l’annonce de la randonnée et les informations relatives à son fonctionnement sont diffusées auprès des enseignants des collèges réunionnais, par les réseaux de la DAAC (Délégation Académique à l’Action Culturelle) du Rectorat de La Réunion. Ainsi, des enseignants (en Français et Musique notamment) peuvent construire des projets avec leurs élèves (écriture d’articles pour un magazine, un blog ou une émission de radio …), sur le parcours et le propos de la randonnée, sur les musiques traditionnelles réunionnaises et sur le peuplement de l’Île, au sujet de Eric Longsworth et son parcours musical... Quelques classes pourront rencontrer Eric pour un moment d’échange et l’accompagner sur une ou plusieurs étapes de la randonnée.

 

À La Réunion, deux dispositifs (l’un porté par la Région, l’autre par le Département) proposent des projets de réinsertion et de formation aux jeunes de 18 à 25 ans en situation de fragilité sociale et économique : l’Ecole de la Deuxième Chance, et l’Académie des Dalons. En lien avec la randonnée musicale, il s’agit de proposer des binômes pouvant par exemple se relayer sur les différentes étapes afin de réaliser un reportage audiovisuel et aider à la mise en place des soirées de musique.

 

Certains, parmi ces jeunes devraient prendre la responsabilité d’un blog « la randonnée musicale vue par … ». Ce support de communication bien connu et pratiqué par les jeunes d’aujourd’hui, représente un apport valorisant et permettrait d’informer les populations sur les diverses étapes, fixer les rendez-vous pour les randonneurs, préciser les informations au sujet des soirées (les rencontres musicales) et apporterait un « autre regard » sur cette aventure artistique et humaine.

 

          Une île, des sentiers

La Réunion est remarquable pour la diversité de ses habitants et leur culture tout autant que pour celle de ses paysages. « L’Île intense » est une terre multicolore, aux décors naturels extraordinaires, aux saveurs multiples et aux musiques plurielles, traditionnelles ou métissées. 

Eric Longsworth part marcher et jouer du violoncelle à La Réunion à partir du 5 septembre et tout au long du mois de septembre 2018. La randonnée musicale est constituée de 24 étapes, chacune représentant 4 à 6 heures de marche. Pour chaque étape, un lieu et un horaire de départ, ainsi qu’une destination et un rendez-vous en soirée, seront communiqués sur le blog de Eric http://www.randonneemusicale.com et sur les autres supports de communication de la randonnée relayés par les médias. Des randonneurs et des musicien.ne.s, chanteurs, chanteuses connus ou à découvrir, conteurs, fonkézer, viendront rejoindre Eric au départ de chaque étape de la randonnée et marcher avec lui, ou encore se rendront directement au RDV de la rencontre musicale : chaque soir, Eric jouera de la musique là où l’auront porté ses pas, et logera sur place, chez l’habitant avec la petite équipe de tournage. Certains parcours l’amèneront chez quelques artistes majeurs de l’île ; d’autres musiciens ne manqueront de se révéler lors des rassemblements en soirée.

La Réunion est remarquable pour la diversité de ses habitants et leur culture tout autant que pour celle de ses paysages. « L’Île intense » est une terre multicolore, aux décors naturels extraordinaires, aux saveurs multiples et aux musiques plurielles, traditionnelles ou métissées. 

 

Le départ de la randonnée aura lieu le 5 septembre à la Grotte des premiers habitants, à Saint-Paul, lieu symbolique de l’origine du peuplement de La Réunion. Elle se terminera en un événement, festif, chaleureux et évidemment musical qui rassemblera celles et ceux qui auront marché et joué avec Eric tout au long de sa randonnée réunionnaise. Tous les habitants et habitantes, enfants, musiciens et musiciennes réunionnais et de l’Océan Indien seront conviés à cette fête.

 

Eric ira aussi, en dehors du sentier établi, à la rencontre de celles et ceux qui, soit, portent des projets d’agriculture innovants, soit détiennent un précieux savoir-faire traditionnel, ou encore ont imaginé et mis en œuvre des projets solidaires ou de développement durable. Il souhaite partager des moments de musique et d’échanges avec des enfants et des jeunes dans les écoles, les collèges et les lycées, dans les médiathèques, dans les "cases à lire" et à l’hôpital au détour d’un sentier.

 

Son parcours le conduira en pleine nature et sur des lieux chargés d'histoire, traversera des coulées de lave et des champs de canne, des plages et des ruines, des rivières et des places.

Le circuit de la randonnée existe maintenant jour après jour, des espaces de liberté propres à l’improvisation seront toujours préservés et là pour la majorité des soirées musicales ; ce seront le résultat de manifestations spontanées d’artistes locaux désireux de mêler leurs accords ou leurs mots à ceux de Eric.

 

À cette heure, quelques sites et artistes incontournables ont été identifiés, qui seront bientôt reliés dans le parcours de la randonnée. À suivre sur le blog de la randonnée musicale et pour se laisser surprendre par les artistes à découvrir venir aux RDV musicaux proposés à chaque soir, sur chaque étape.

 

Soutenez le projet, faites un don en toute sécurité via PayPal

 Pour votre soutien 

Défiscalisation de 60% pour les entreprises et 66% pour les particuliers :

Pour un don de     20 € -> Coût réel après déduction d'impôt : seulement     7 €

Pour un don de     30 € -> Coût réel après déduction d'impôt : seulement   10 €

Pour un don de     50 € -> Coût réel après déduction d'impôt : seulement   20 € !

Pour un don de     75 € -> Coût réel après déduction d'impôt : seulement   30 € !

Pour un don de   100 € -> Coût réel après déduction d'impôt : seulement   40 € !

Pour un don de   200 € -> Coût réel après déduction d'impôt : seulement   80 € !

Pour un don de   350 € -> Coût réel après déduction d'impôt : seulement 120  !

Pour un don de   500 € -> Coût réel après déduction d'impôt : seulement 170 € !

Pour un don de 1000 € -> Coût réel après déduction d'impôt : seulement 340  !

Peu importe le montant de votre don, nous vous en remercions d’avance, vous recevrez : 

- Une carte postale d'Eric Longsworth de la Randonnée Musicale à La Réunion

- Votre nom sera inscrit dans les remerciements sur le blog du projet de la Randonnée Musicale 

Pour les dons supérieurs à 200€ exclusivement  :  

- Extrait de 15 minutes des musiques qui auront été enregistrées lors des rencontres musicales 

Pour les dons supérieurs à 1500 € -> Coût réel après déduction d'impôt : seulement 510 € ! 

- un concert privé en solo de Eric Longsworth, chez vous ou au sein de votre entreprise

(en France Métropolitaine) ! 

Pour les dons supérieurs à 2000 € -> Coût réel après déduction d'impôt : seulement 680 € !

- une journée de randonnée avec Eric Longsworth (en France Métropolitaine) ! 

Vous pouvez aussi choisir de faire un don par chèque. Merci de compléter et envoyer le formulaire de don pour recevoir votre reçu en fin d'année à : 

Passé Minuit en Accords

1 Théâtre de Verdure 

26 230 Chantemerle lès Grignan

Téléchargez le formulaire. 

 

L'équipe

Eric Longsworth,

musicien randonneur

Eric Longsworth, violoncelliste de formation classique, parcourt depuis plus de 20 ans les sentiers de l’improvisation, du jazz et des musiques du monde. Il a pris un violoncelle dans ses bras pour la première fois à l’âge de 11 ans et depuis, il n’a cessé d’explorer son instrument, passant de l’acoustique à l’électrique, en fonction des aventures musicales. Une dizaine de disques à son nom témoigne d’influences diverses et résolument inscrites dans son temps. Eric est aussi un marcheur aguerri, longtemps adepte des randonnées solitaires. Les randonnées qu’il effectue aujourd’hui ont pour objectif d’aller à la rencontre des gens et des territoires pour découvrir leurs richesses, humaines et patrimoniales.

Jean Claude Futhazar,

marcheur guide

Marcheur aguerri passionné amoureux de son île, très engagé sur les questions de développement durable, des énergies renouvelables, Jean Claude se porte volontaire pour tracer le trajet et pour marcher avec la petite équipe. Jean Claude est  un allié de choix pour cette aventure.

Passé Minuit en Accords

Pascale Graham

Directrice artistique

La culture, le spectacle vivant comme un moyen d’explorer le monde. L’ADN de l’association Passé Minuit en Accords, fondée en 2010, est un mélange fécond entre diversité culturelle, rencontres métissées, croisements de genres, partage et expression libres, valeurs de solidarité, de parité, d’engagement citoyen, d’économies solidaire et écologique. De la création dans tout et partout, dès lors que la parole, la musique, le jeu se renouvellent pour exprimer et partager des visions du Monde. Des actions qui permettent de définir la relation à l'autre, qui mettent en correspondance une liberté et une responsabilité à partir desquelles la personne compose son identité culturelle.

 

Passé Minuit en Accords est reconnue d’intérêt général, en conséquence elle peut défiscaliser. C’est ainsi que l’on retrouve dans la plupart des projets, aux côtés des partenaires publics, des partenaires issus du secteur privé.

Emmanuel Gatoux,

cadreur

Emmanuel vit à La Réunion depuis plus de 20 ans. Passionné de sports de glisse (montagne et mer) et de musique (il est batteur), il a débuté sa vie professionnelle en tant qu’éducateur sportif avant de se diriger vers les métiers de l’audiovisuel. Autodidacte, il a appris le métier sur le terrain, tour à tour assistant caméra, cadreur et chef opérateur. Il a travaillé sur des fictions, des reportages, des publicités, des documentaires et des captations de concerts ; en septembre, il marchera aux côtés d’Éric, caméra légère à l’épaule, et portera son regard bienveillant sur l’aventure.

Alain Liette,

preneur de son

 

C'est par le formidable mouvement des "Radios Libres" des années 80 qu’Alain confirme sa passion pour la musique et les techniques de production sonore. Puis, au fil des années, Alain affirme ses compétences et accompagne ses amis artistes dans leurs projets les plus fous en tant que sonorisateur, preneur de son, monteur, marcheur, porteur… Deux autres passions: la montagne, la marche à pied. Une Île, des montagnes, un projet résolument humain, Alain marchera avec 

enthousiasme et cadence, micro ouvert pour capter les accords des rencontres.

Nakiyava

Yann Vallé

Nathalie Quipandédié

Depuis 2008, l’association Nakiyava, basée à La Réunion, porte des projets musicaux (Festival Opus Pocus (7ème édition) ; concerts et spectacles musicaux jeune public des JM France ; tournées réunionnaises du Buskaid Soweto String Ensemble et du Renegades Steel Orchestra, etc.) dans une démarche d’accessibilité du plus large public à la qualité artistique et à la diversité des répertoires. L’association mène de nombreuses actions en direction du jeune public et porte un intérêt particulier aux musiciens et à la création musicale de La Réunion tout en accueillant des artistes de renommée internationale, particulièrement dans les répertoires jazz, classique et musiques du monde.

 

Le budget

Ce financement participatif permettra plus précisément de faire le tournage dans de meilleures conditions et d'avoir à disposition un matériel son et vidéo de qualité, afin de mieux retracer les rencontres tout le long des sentiers et lors des soirées musicales.

 

Le budget global n’inclut que les frais liés à l'organisation de la randonnée et au tournage du film, les frais de post-production (montage, étalonnage, mixage son) seront auto-financés.

Artistique : salaires et charges musicien et cadreur 

Technique : salaire technicien son

Technique  Logistique : location du matériel technique son et vidéo pour trois semaines transport aérien et terrestre, repas, hébergement (lorsque pas possible chez l’habitant) assurances, impression des supports de communication... 

Administration : coordination, comptabilité, frais divers

 

Photos des repérages à La Réunion

Avril 2018